A- A A+
18 juin 2018

Messieurs les pilotes du "SUSCLE"

L'installation du guindeau a nécessité quelques modifications dans l'utilisation de ce bateau.

Principe de fonctionnement :

La batterie n° 1 (Celle qui existait) située dans le coffre à l'arrière sert, comme avant, au démarrage du moteur. Elle est coupée par le coupe-batterie qui est sur le même coffre.

La batterie n°2 est située sous le tableau de bord, elle sert à alimenter le guindeau et tous les éléments du tableau de bord (VHF, Sondeur etc.). Elle est coupée par le sélecteur du tableau de bord.

Au démarrage, il faut ouvrir le coupe batterie arrière comme auparavant et mettre le sélecteur qui est sur le tableau de bord sur la position 1+2 (en bas). Sinon la batterie n° 2 ne se recharge pas.

Dans cette configuration tous les éléments fonctionnent, le moteur peut démarrer et le guindeau peut être manœuvré, moteur en marche bien sûr, pour ne pas tirer sur la batterie sans qu'elle charge.

Il peut arriver que le guindeau en forçant fasse sauter le disjoncteur.

Ce disjoncteur est placé sous le tableau de bord à main droite. Pour l'atteindre, il faut soulever la jupe jaune.

Pour réarmer, il faut manœuvrer le levier noir. Le bouton rouge sert à couper le courant, il ne sert pratiquement jamais.

Il faut bien sûr éliminer la cause du déclenchement avant de manœuvrer le guindeau à nouveau. La plupart du temps l'ancre est enraguée.

Lorsque vous mouillez, desserrez la flasque avec la clef et laisser filer. 

Lorsque l'ancre et la chaine sont au fond, frapper l'aussière sur le taquet en la dégageant du davier, pour que les efforts dus au clapot s'appliquent sur le taquet et non sur le davier qui, on l'a vu, est fragile.

En remontant, assurez-vous que l'ancre ne frappe pas la coque.

Le switch a été changé, voici la correspondance des n° :

1 en haut feux de navigation
1 en bas feu de mouillage

2 Jauge d'essence

3 GPS

4 VHF

5 Libre

6 Pompe de cale.

Vous n'êtes pas autorisé à poster un commentaire