A- A A+
18 juin 2018

En ce samedi pluvieux, seul deux morses : Luc et Guy,  sont partis pour une plongée dans la calanque du bout du monde.

A notre base : vidange et nettoyage des poubelles, balayage du local, nos "Techniciens en Inspection Visuelle" : Jean-Michel, Marc, aidé par: Henry, Frédéric, Jean-Claude pour vidange et démontage des blocs de plongée ont commencé les inspections visuelles des bouteilles et le contrôle de la robinetterie, sans oublier les pas de vis. Après les avoir acceptées ou refusées,  inscription sur le site de la FFESSM par Marc.

100 3293 Copie 100 3290 Copie 100 3292 Copie

Le retour de nos deux plongeurs, clôturera notre matinée de travail et nous pouvons passer au traditionnel apéritif suivi du repas pris en semble dans la grande salle du club, car sur la terrasse il pleuvait. Pour finir, nous avons pu nous délecter les babines avec le gâteau fait par notre chef cuistot et les navettes (pas celle de St Victor mais celles faites par Mario).  

 100 3291 Copie 100 3294 Copie 100 3295 Copie

La matinée étant assez fraiche, la température ne dépassant pas les 7 ° à 11° dans la journée et le mistral naissant, cinq des Morses : Marc, Serge, Henry, Frédéric et Jean-Claude, décident d’aller faire une marche jusqu’au fort haut des Goudes, rejoint par Sandrine et en cours de chemin Didier un de nos rois mages.

 100 3277 100 3279 IMG 5140

 

Deux autres courageux et non frileux de nos Morses : Luc et Nelson (notre jeune Morse) eux se préparent pour une plongée sur l’île Plane plus précisément à la grotte à Perez, pour cela obligation de descendre le "Barracuda II" du glacis à l’eau, avec l’aide du treuil.

Après une visite du fort, de son tunnel et de ces dépendances, retour à notre base de callelongue.

 100 3284 100 3285 100 3289

Préparation du traditionnel apéritif, jusqu’à l’arrivée des deux valeureux plongeurs.

Là Pierre, notre grand spécialiste technique avait installé le nouveau treuil électrique, qui permettra à nos plongeurs avec l’aide d’autres la remontée du "Baraccuda II" sans trop d’effort après la plongée.

 20180210 121233 20180210 123110 IMG 5153

La remontée de notre embarcation étant toujours une curiosité appréciée par les randonneurs de passage, qui bien souvent s’arrêtent pour voir un spectacle plus ou moins, théâtre de boulevard, avec des commentaires et dialogues choisis des acteurs de cette remontée.

L’après midi, 14h début de l’AG de la section plongée, où Jean-Pierre avait préparé et projeté un bilan complet et détaillé sur les activités de la section, le rapport financier, sans compter sur la réélection des différents responsables et du Président. (Je passerai sur les différentes discussions qui suivirent tous ces rapports qui ont duré un certain temps et qui parfois avaient des intonations plus ou moins élevées).

 20180210 141314 20180210 151217 20180210 151204

20180210 151238 20180210 155007 20180210 151232

L’AG terminée, le traditionnel gâteau des rois dans une ambiance conviviale, clôturera cette journée chargée.

En ce début d’année, nous nous retrouvons à Velaux pour une randonnée qui nous amène à la croix de Rognac et sur le plateau de l’Arbois battu par les vents où la végétation s’est adaptée. C’est un socle de calcaire qui culmine à 271 mètres et domine l’étang de Berre à l’Ouest et est dominé par Sainte Victoire à l’Est.

 

C’est en 1900 que la célèbre Croix de Rognac est érigée par Auguste Constant et Eugène Barthélémy. C’est une construction métallique dressée sur un socle de pierres maçonnées.

Placée au bord de la barre rocheuse du Cousta qui surplombe le village, elle est visible de très loin. Elle est éclairée la nuit.

Certains pensent que cet édifice pieux a été érigé pour célébrer l’aube du 20ème siècle. Mais, selon les croyances locales elle serait un cadeau de la part de la famille d’un enfant de quatre ans tombé de la falaise et ayant miraculeusement survécu.

Pour démarrer notre randonnée, nous empruntons le chemin du vallon du Duc qui longe des champs cultivés et qui passe entre des propriétés, parmi lesquelles la ferme du Vallon. En semaine elle accueille les visiteurs dans son cadre "nature" entre pinède et oliviers pour leur faire découvrir ses produits aux saveurs authentiques. Malheureusement nous sommes dimanche et les exploitants jouissent de leur repos dominical bien mérité et nous resterons sur notre faim.

Peu après, nous quittons la piste et prenons un petit sentier qui s’élève dans la garrigue jusqu’au plateau. Arrivé à celui-ci, nous prenons à gauche une piste que nous suivons jusqu’à La Croix de Rognac.

Le point de vue impose une petite halte. Nous avons une vue imprenable à 360°. Au pied de la falaise, de belles oliveraies précèdent le complexe industriel de Berre l' Etang.

Notre ami Patrick prie les dieux des randonneurs afin que le vent cesse … en pure perte !

Nous nous dépêchons de reprendre notre route car le vent est violent. Le chemin qui longe la falaise nous amène à un parking. Là, nous prenons sur la gauche une petite route qui va vers le domaine de Saragousse qui s’étend sur 20 hectares exploités depuis 1948 par la famille Robaldo. Elle produit un vin d’un délicat rose pâle et brillant, fruité aux arômes de pêche blanche et parsemé de notes minérales.

Au loin se profile la tour de guet. Nous ne nous y rendons pas afin d’éviter d’être davantage exposés au vent.

Après nous être restaurés à l’abri, nous poursuivons notre route au milieu d’une jolie plaine cultivée sur ce poumon vert qui est un véritable paradis pour les sportifs et les promeneurs.

Après le jas des vaches, un large chemin nous descend dans la plaine. Nous atteignons le chemin de l’Arbois puis celui de Marseille, terme de notre randonnée. Après l’effort, tradition oblige, nous partageons un gâteau des rois avant de nous séparer.

 

IMG 8253 ConvertImage

Photos: Geneviève MARTIN

Pour cette première plongée de l’année 2018, me voici embarqué sur notre "Suscle II" en compagnie de 8 autres Morses et de Laurence, notre Morse de sécurité surface.

eugene13019 eugene13018 eugene13017

Direction les Moyades, petit îlot à la pointe ouest de l’île de Riou.

Par une mer assez calme, une eau à 13° et une visibilité moyenne, Henri et moi nous voici immergés pour une balade sous marine de 46 minutes et une profondeur maxi de 23 mètres, durant toute cette plongée nous avons croisé de nombreuses mostelles (seraient-elles en saison des amour ?), quelques chapons de belles taille, rougets, murènes, de nombreux labres de différentes couleurs, quelques mérous, bancs de sars, et bien d’autre faune.

eugene13015 eugene13016 eugene13013

 eugene13012 eugene13014 eugene13011

Remontés à bord, notre morse de sécurité nous avait préparé une boisson chaude, pour les plongeurs frigorifiés, merci Laurence.

Après un très long voyage, les Rois mages: Melchior, Gaspard et Balthazar, sont enfin arrivés à "Callelongue" pour fêter l’Epiphanie, avec les Morses du bout du monde.

 RoisMages1 RoisMages2

Ils ont constaté, une affluence nettement supérieure à celle du samedi précédent où seul deux Morses étaient présents pour le dernier samedi de l’année.

 RoisMages3 RoisMages4

Ces Rois mages auraient-ils, réveillé une partie des adhérents ?.

De nombreux fidèles avaient apporté des Gâteaux des rois, Frangipanes, Champagne, bref une bonne ambiance.

 RoisMages5 RoisMages6

Sans oublier "Sandrine" qui avait apporté et préparé, des amuse-gueules pour un apéritif convivial.