Texte écrit par Alain BEAUTE

A la mi-mars un stage CTR de passerelle recycleur a été organisé au club de Callelongue.

Une formation passerelle, Cross over pour les anglophones, consiste à faire découvrir un nouveau matériel. Dans notre cas c’est un nouveau recycleur que l’on nommera dans notre jargon la « machine SHARK ».

photo 1 1

L’objectif de cette formation est de certifier des plongeurs sur cette nouvelle machine, sachant que pour suivre une passerelle les plongeurs doivent déjà être certifiés sur une autre machine. Donc c’est en gros un apprentissage accéléré qui s’appuie sur ce qui est déjà acquis des généralités d’un recycleur. Formation destinée à la découverte des spécificités d’un nouveau système afin d’en assimiler son fonctionnement.

Nous devions être quatre, mais l’un d’entre nous est resté à la maison pour cause de covid. Restait Emmanuel Bernier, auteur du livre de chevet de notre amie Laurence, moi-même et Jacques Besnard un ami savoyard, très provençale, qui assurait notre formation. Emmanuel est certifié sur une machine « REVO » et moi sur « APDiving ». Nous découvrons ensemble la machine « SHARK »

Le vendredi matin c’est théorie et travaux pratique, le montage et préparation de la machine.

photo 1

L’après midi plongée dans la calanque, ajustement du lestage et exercice de manipulation des commandes manuelles et électroniques. Après une heure de plongée, retour au club, débriefing et rinçage de la machine.

Samedi matin, remontage des machines, préparation et contrôle. La météo moyenne n’affecte pas notre motivation pour aller faire une plongée de confirmation, que l’on peut qualifier de mise en situation sur une explo.

photo 1 4 photo 1 5

C’est Laurence qui nous pilote, elle plongera avec Giselle et un invité. A trois recycleurs et trois plongeurs sur le TOINE on ne peut pas dire que l’on est à l’aise mais ça passe.

Après avoir hésité sur le site pour cause de mauvaise météo,  nous optons finalement pour le Liban.

La visibilité est catastrophique, la température à 13°, il y a du courant, mais nous sommes heureux de plonger durant une heure avec ce matériel d’un confort agréable.

Le déséquipement et la remonté sur le TOINE est une épreuve épique et laborieuse, d’autant que la mer s’est encore levée. Mais avec de la patience et du temps on y arrive.

Retour au port où nous sommes accueillis par un groupe de Morses venu aider à remonter le bateau. Merci à eux et au treuil électrique !

Vu les conditions météo annoncées pour le dimanche, nous annulons la plongée prévue qui se devait d’être une belle explo. Mais dans les conditions annoncées nous échappons à une belle galère !

Peu importe nous voilà maintenant certifié SHARK.

Enfin à Callelongue on termine toujours dans la gaité par un bon repas !

Merci aux Morses pour leur accueil, merci à Laurence notre pilote qui a pris l’eau pour nous accompagner….