A- A A+
11 août 2020

 

Vendredi 05/06 ;  Une météo un peu, beaucoup houleuse. Direction les Farillons, il neigeait sous l’eau. La visibilité était tellement mauvaise que mon binôme Olivier à un moment donné me fait le signe du mérou et me montre à 1m50 une grosse masse, en fait au lieu d’un mérou c’était un gros bouquet d’algue brune qui s’était décroché. L’autre palanquée, composée d’anciens qui connaissent les Farillons par cœur, s’est perdue. Il y avait des creux de 2m50, et j’ai attrapé mal au cœur au palier. L’accostage au port de Callelongue fut aussi assez rock and roll. Mais nous avons tellement été privés ces derniers temps, que nous étions tous heureux de notre plongée.

Jean Claude est venu nous voir, il est arrivé à décider quelques plongeurs à l’accompagner pour manger une pizza à la grotte.

DSC 9604       DSC 9630

 

 

 

 

 

 

Samedi 06/06 ; La météo s’était légèrement améliorée, moins de vent et de houle. L’eau était un peu plus fraîche, et la visibilité un peu moins glauque. Cette fois-ci, après avoir tenté Caramassagne où tous les bateaux de Marseille s’étaient donné rendez-vous, nous avons mis le cap sur les Pierres à Joseph, où avec mes binômes Marc et Luc, une surprise nous attendait, dans une des cavités, il y avait une palanquée de langoustes et des grosses. Le confinement apparemment leur avait profité. Puis nous sommes venus faire nos paliers dans les petites cavernes, en s’amusant avec les jeux de lumières.

 

DSC 9642 cr  DSC 9651  DSC 9670

 

Dimanche 07/06 ; L’apothéose ! La météo avait prévu un temps maussade et même de la pluie. En fait il y avait un soleil radieux, plus de vent et une mer calme. Cette fois –ci direction les Moyades. A peine immergés, ce fut le festival ; chapons, mérous, murènes, congre, corbs, barracudas, loups ….. Bref ! Un vrai régal ! Petit bémol l’eau était assez fraîche, 14°C.

DSC 9717DSC 9722DSC 9704DSC 9720DSC 9726

 

 

Au club on commence à prendre nos repères, les Callelonguais se sont habitués à nous voir nous équiper sur le quai. Lors du retour de plongée, on se déséquipe rapidement et les blocs partent vite au rinçage, désinfection et gonflage. On se distribue les tâches sur le bateau avant d’accoster et on devient super efficace.

Mais espérons que cela ne va pas trop durer, et que l’on va pouvoir retrouver nos petites habitudes et notre convivialité.

Vous n'êtes pas autorisé à poster un commentaire

Petites annonces MSLC