A- A A+
25 janvier 2021

Malgré la météo pas très clémente et surtout le froid, quatre fadas vont tout de même s'inscrire pour plonger : Luc le moteur de la team, Gisèle et Martine toujours partantes, et Patrick relevant le défi des trois copains.

Les filles, nous sommes les premières présentes au club, le téléphone sonne, Luc encore sur la route nous demande de gonfler les boudins du Barracuda pour avancer la préparation du bateau. Motivées nous allons nous lancer dans l'opération gonflage. Opération qui va bien nous faire rire et nous faire réaliser à quel point nous sommes inefficaces. Heureusement Patrick arrive et vient à notre rescousse, nous montrant très rapidement comment faire.

Une fois le bateau appareillé, il est temps de le descendre au port. Mais impossible de bouger la remorque, la roue avant est bloquée. On cherche le dégrippant "trois en un", il n'y a pas, alors Luc arrose les boulons d'une huile, puis prend un marteau pour enlever la rouille, mais rien n'y fait, elle est bien grippée cette roue. Jean Pierre le roi de la bricole, donne une idée de génie :

 _ « On a qu'à démonter la roue et mettre l'avant de la remorque sur le petit chariot. »

 Aussitôt dit aussitôt fait, et ça roule. D'autres Morses sont arrivés et  viennent nous aider à le descendre au port. 

Nous les filles,  sommes heureuses et soulagées par cette fabuleuse aide, car il ne faut pas se leurrer,  la mise à l'eau ou l'inverse sont des opérations  assez lourdes physiquement.

Nous voilà parti pour la Boulégeade, mais le temps d’appareiller le bateau, la mer s’est levée, il y a une belle houle.

L’air est frais, l’eau que l’on reçoit par paquet aussi !

IMG 20210109 WA0002 1

Patrick scande :

 _  « Je suis heureux de mettre levé tôt ce matin, pour me faire secouer et me geler ! » Mais il est heureux, un peu rouge mais heureux !

Donc, heureux nous nous immergeons pour aller à la grotte. Une fois à la grotte nous l’explorons, et là Luc disparait. Nous l’attendons patiemment à l’entrée. Il revient et nous fait signe de le suivre, et on découvre ou du moins on ne se rappelait plus que la grotte est traversante. Nous tombons à la sortie de la grotte sur une voute couverte de corail.

Nous voyons ; mostel, mérou, congre. L’eau est à 13°C.

N70 8992 N70 9006

Au retour, gelés jusqu’aux os nous constatons que la mer est moins remuante.

Au club les copains sont tous dans la grande salle entrain de manger.

Ils viennent nous aider à remonter le Barracuda dans la cour intérieure du club.

L’anecdote ; Jean Claude demande à Gisèle

_  « Où Vous avez plongé ? »

Gisèle  frigorifiée et avec peut- être les neurones congelées, lui répond :

_  « A la Galéjade ! »

Fou rire, depuis nous la surnommons la Galéjade.

Vous n'êtes pas autorisé à poster un commentaire

Petites annonces MSLC