Accessibility Tools

27 Mai 2024

1

Les Képis de Pescalunes est une association qui vient en aide aux orphelins de la gendarmerie dont un des parents gendarme est décédé en service.

L’enfant est au cœur de l’engagement de cette l’association. Elle est là pour les aider à se reconstruire et à avancer en leurs donnant de l’espoir en l’avenir. L’association organise aussi des manifestations donnant aux enfants la possibilité de pratiquer une ou plusieurs activités. Ces activités sont un moyen pour ces jeunes que la vie n’a pas épargné a leur apporter du bonheur.

C’est lors du premier week-end du mois de mai que l’association « Les Képis de Pescalune » a organisé sur le site de l’IGESA (Institution de Gestion Sociale des Armées) à Fréjus, un week-end multi-activités. Ce centre étant situé en bord de mer, l’activité aquatique était plutôt bien représentée.

La gendarmerie en a profité pour transformer la mer en scène de spectacle avec la présence d’un patrouilleur et d’un hélicoptère montrant ainsi les exercices d’hélitreuillage à partir du navire sous les yeux ébahis des enfants présents sur la plage.

2

Concernant l’activité plongée, l’organisation de cet atelier était sous la responsabilité du Major Christophe Bouron, gendarme en activité et MF2. Mais pour mener à bien ce projet, il a fallu du matériel adapté (petites bouteilles, petites stab, palmes, masques et combinaisons de différentes tailles sans oublier les kg de plomb), car ce n’est pas moins de quarante jeunes de 12 à 18 ans sur quatre-vingt-dix qui ont été initiés à la plongée sous-marine.

Les différentes structures ci-dessous consultées ont répondu présent et ont mis gracieusement à la disposition de l’association le matériel nécessaire.

3

  • Le Centre Nationale d’Instruction Nautique de la Gendarmerie d’Antibes 
  • L’Ecole Nationale des Scaphandriers de Fréjus 
  • Le club des Dauphins de Nogent Centre Nautique à Nogent sur Marne 
  • Le centre de plongée BORN TO DIVE implanté au camping de l’étoile d’argent à Fréjus 

Notre club, Marseille Sports Loisirs Culture, section plongée de Callelongue n’était pas en reste, et a contribué à la réalisation de cet évènement avec la mise à disposition de plusieurs blocs et stab de petite taille spécialement adaptés pour les jeunes enfants.   

Le CIP de Fréjus a aussi apporté sa contribution en pratiquant un tarif préférentiel sur le matériel.

Afin de mener à bien l’activité baptême de plongée, une petite équipe de moniteurs licenciés à la FFESSM composée de Guillaume VINCENT, Aspirant à l’École Militaire de Santé de Lyon, Christophe PAPILLON, retraité de l’armée de Terre et ancien Adjudant-Chef dans les troupes d’élites. Pour Christophe Papillon, ce n’est pas la première fois qu’il s’engage pour les orphelins. Christophe a récolté des fonds pour les enfants de militaires morts en mission ou en service. Son premier exploit a été de traverser l’océan Atlantique à la rame sans assistance.

10

Afin d’immortaliser ces moments magiques, Pascal WEBER, retraité de la gendarmerie et président de SAS EXALTAK était chargé des vidéos sous-marines. Quant à moi, j’ai partagé mon temps entre l’équipement des jeunes plongeurs et plongeuses et la prise de vues lors des immersions.

11

La première épreuve et pas la moindre, était de pouvoir enfiler la combinaison dans les meilleures conditions. Cela ne fût pas chose aisée car les jeunes sortaient directement de la baignade en passant par la plage avant d’arriver à l’atelier plongée. Je vous laisse imager pouvoir rentrer le corps mouillé, les pieds plein de sable dans une combinaison pas spécialement de première jeunesse.

12 

Une fois l’épreuve de la combinaison, le choix du masque et des palmes effectués, nos jeunes scaphandriers prenaient la direction de la plage. Lieu de départ des immersions.

13

Le nombre important de jeunes intéressés par cette activité n’a pas laissé beaucoup de temps à nos trois moniteurs pour respirer ailleurs que dans le détendeur.

La météo de cette journée affichait un soleil radieux et il suffisait à nos plongeurs en herbe de franchir les quelques petites vagues pour rejoindre le monde de Neptune.

14

Une fois la surface franchie, l’appréhension avait disparue et ni la buée dans le masque, ni la combinaison trop serrée n’a enlevé le plaisir d’évoluer sous l’eau sans avoir besoin de faire surface.

15

Cerise sur le gâteau, les poissons et les seiches n’ont pas été chassés par les baigneurs pour le plus grand bonheur de nos plongeurs.

 

Mon sentiment

Notre contribution en tant que bénévole à un évènement associatif est souvent le moyen de redonner, avec le cœur, ce qui nous a été transmis. Mais certains évènements ont le pouvoir de vous offrir beaucoup plus que ce que vous avez à donner.

Cela a été le cas. Ce premier week-end du mois de mai à Fréjus avec l’association « Les Képis de Pescalunes ».

16

J’y ai trouvé : le partage de moments avec des personnes dévouées à la cause de ces jeunes orphelins et de leurs familles, une équipe sans faille de l'atelier baptêmes de plongée avec qui j'ai eu la joie d'œuvrer,
et les jeunes que j'ai eu le plaisir d'immortaliser lors de leur première incursion en scaphandre sous la surface de la mer.
Si passé la surface, la parole est remplacée par les signes, leurs premiers mots sont venus des yeux, et ils étaient remplis d'étoiles. Cela montre bien la réussite de cette action.
Je suis rentré de ce joli week-end avec mon sac de plongée et beaucoup d'émotion.

Pour clôturer ce joli week-end, le dimanche 07 mai, sur invitation des Carabiniers du Prince Albert, les familles et les enfants ont visité le musée Océanographique de Monaco après avoir été reçus par la garde des carabiniers.

Les familles et les enfants ont reçu la visite et le soutien de Patricia MIRALLES secrétaire d’état chargée des anciens combattants.

Texte et photos Jean-Pierre NICOLINI