A- A A+
20 avril 2019

Ce matin du 15 décembre, la température est hivernale, tout juste 3 degrés en arrivant à Callelongue, le tout accompagné d'un léger mistral. Je me demande pourquoi, je ne suis pas resté dans mon lit. Le départ est un peu différé pour attendre un léger "réchauffement". Lors de la mise à l'eau, première surprise, malgré le fort mistral qui a soufflé pendant plusieurs jours, l'eau est encore bonne, 16-17° de la surface au fond alors que tout le monde s'attendait à un 14°.

Après une première partie sur le tombant où trainaient quelques chapons dont un en pleine mue, nous remonton sur le plateau et là le spectacle commence

Chapons.png Chaponmue.png

Des petites sérioles que nous avons prises initialement pour des bonites sont en pleine chasse. C'est ensuite un défilé de mérous plus gros les uns que les autres dont terminait tranquillement son repas avec une langouste dont les antennes sortaient encore de la bouche. Même les tambours éétaient encore là avant de tomber sur un banc de barracudas. Pour finir en beauté, nous croisons un magnifique bancs de corbs.

 Barracudas.png Corbs.png

En résumé, même si la motivatrion n'était pas trop présente avant la mise à l'eau, tout le monde était ravi à la sortie de l'eau et personne ne regrettait d'être venu

Pour ce premier samedi de décembre, journée "Gilets Jaunes".

20181201 095004 GOPR1831

Pendant que les gilets jaunes du bout du monde touchaient le fond, les travaux de finition du "BarracudaII" continuaient : mise en place du compas de navigation et la fermeture de la porte de la console.

20181201 115542 20181201 115657

A l’intérieur du club, la préparation de l’apéritif dinatoire offert par l’heureux et nouveau retraité, en notre "JPP" pour fêter dignement son départ en retraite de  l’ex "Aérospasiale", Eurocopter et aujourd’hui "Airbus hélicopters".

100 4224 100 4226 100 4227

Cet apéritif, fut une formidable réussite, orchestré par Miryam, Sandrine et notre jeune retraité, avec l’aide de plusieurs de nos morses, sans oublier les trois gâteaux faits et apportés par Martine qui fêtait son anniversaire.

100 4235 100 4234 100 4239

Une trentaine de Morses y étaient présents, certains même que nous n’avions pas revu depuis quelque temps avec pour surprise la dernière née d’Emilie, la petite "Louise".

100 4245 100 4242 IMG 15261 IMG 15301  IMG 15341

 

Une journée d’anthologie, qui restera dans la mémoire collective des morses du bout du monde.

 

 

 

SFLORE en français ou FLORA en latin (qui signifie « en floraison, florissant ») est parmi les divinités agraires d'Italie, une des plus antiques et des plus puissantes. Assimilée à la nymphe CHLORIS dans la mythologie grecque, elle est la déesse romaine des fleurs, la déesse de tout ce qui « fleurit » au sens large du terme .

Flora est l'épouse de FAVONIUS (ou ZEPHYR dans la mythologie grecque) personnification du vent de l'ouest ou du nord-ouest ; ce dernier étant souvent mentionné en compagnie de son frère BOREE, le vent du nord.

En ce samedi 24 novembre 2018 - jour de la sainte Flora - mais il s’agit là d’une autre histoire, plus religieuse que mythologique, alors que dix Morses étaient partis pour une plongée sur la Pierre à Cassis en compagnie du mythique BOREE, le président de MSLC reçoit la visite de la déesse FLORA (voir la preuve en photo).

déesse   Déesse FLORA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Gégène », bien que ce soit une déesse, elle se montre parfois familière avec les humains, « toi, qui a la capacité de mettre en pratique les sciences naturelles et les sciences de l'ingénieur de façon combinée, en utilisant de manière astucieuse des objets disponibles dans les locaux des Morses de Callelongue, fait fleurir de ton imagination créatrice un bouquet de solutions pour résoudre divers problèmes relatifs au bon fonctionnement de la remorque bleue. »

  100 4220 100 4222

Il s’agit pour Jean-Claude et Frédéric - témoin involontaire de l’entrevue - de se pencher sur les dernières réparations, ou plutôt solutions à apporter pour la roue jockey défectueuse et le pneumatique fuyard de la roue droite.

La roue jockey - son nom est sans doute issu de la similitude entre la position d'un cavalier sur un cheval et son placement sur le timon de la remorque - est en effet un accessoire indispensable sur la remorque bleue des Morses pour faciliter le roulage ........ à condition d’être fermement verrouillée en position haute ..... et de garder cette position grâce à la bride de fixation boulonné sur la plaque soudée au timon de la remorque.

Au moyen d'une poignée de serrage solidaire, cette bride assure « normalement » le verrouillage du tube cylindrique galvanisé qui comporte à l'intérieur un vérin à vis autorisant le réglage de la hauteur même lorsque la remorque est en charge. L’emploi d’une ceinture marseillaise rangée dans le coffre de sa voiture, est la solution qui a germé dans le cerveau de Jean-Claude EUGENE divinement insp  iré (voir ph otos).

100 4218 100 4219

Dans ce cas de figure, la mise en application astucieuse et de façon combinée des sciences naturelles et des sciences d'ingénieur par notre MacGyver local s’explique de la manière suivante.

Pour fixer le lestage du plongeur et rester bien en place lors de l'immersion, la ceinture dite "marseillaise" est conçue avec un caoutchouc capable de favoriser la respiration abdominale grâce à son élasticité, tout en compensant automatiquement le desserrage de la ceinture en phase de descente dû à la compression abdominale et la réduction de l’épaisseur de la combinaison. En effet, le caoutchouc employé - et donc habilement utilisé pour la remorque bleue - est une élastofibre constituée soit de poly isoprène naturel ou synthétique, soit d'un ou de plusieurs diènes polymérisés avec ou sans un ou plusieurs monomères vinyliques.

 Quant à la recherche des (ou de la) cause(s) de la perte significative de pression de la roue droite de la remorque, les grands principes régissant la mécanique des fluides et la cinétique des gaz sont mis en œuvre de façon pertinente par une immersion de la roue incriminée dans la baignoire du club préalablement remplie d’eau.

100 4221 copy

La pression interne du pneumatique « tubeless » portée à 4 bar permet de constater une légère fuite entre la jante et le pneu localisée en un endroit précis. Une bonne nouvelle cependant : « frère » LUC (fournisseur d’huile et de miel de la communauté des Morses de Callelongue) est en mesure de remédier au problème.

Texte : Frédéric ALLAIN & JC EUGENE        

Juste ce petit mot à l'occasion de cet évènement....Même perdu au fond des Amériques, la vie continue au Guatemala.

Nous n'oublions personne qui ne soit cher à notre cœur.

Quand au bateau il re-naviguera un jour...Pour nous mener un peu avant dans notre quête du GRAAL, lequel doit se faire vieux certainement aussi, ou n'est il pas éternellement jeune!

Abraso a todos a quien mandamos este mesage.

Faire-part.png

Zonia, Zeneyda et Guy Marquis

Encore un samedi de boulot, effectivement pour ce premier samedi de novembre, où la météo n’était pas particulièrement excellente, trois de nos Morses : Frédéric, Lucien et Jean Claude ont fait du rangement et du nettoyage des locaux.

100 4212 100 4213 100 4217

Pierre un autre Morse lui était parti en tant que pilote sur le "Suscle II" avec à son bord une bonne palanquée de plongeurs et plongeuses.

100 4205 100 4207 100 4210

En début d’après midi Pierre, Lucien, Marc, Frédéric ont entrepris la préparation de collage sur le "Barracuda II", la pluie a interrompu ces préparatifs et le Barracuda a été mis à l’abri sous le préau de notre base.

  20181103 134557 20181103 083609 20181103 134608

Petites annonces MSLC

Sous-vêtement pour combinaison étanche

Sous-vêtement pour combinaison étanche
13-03-2019
Jean-Pierre Parcy
50.00 €

Cordon USB SUUNTO

Cordon USB SUUNTO
23-02-2019
Philippe Démousseau
15.00 €