A- A A+
8 décembre 2019

Pour ce samedi 9 novembre, la température extérieure étant de 10° le mistral soufflant à 50 à 70 Km/heure, Henri, Marc et moi décidons d’aller prendre la température de l’eau avec mon thermomètre de service, et celle-ci se trouvait à 13° avec une visibilité très réduite.

Vu les conditions météorologique, nous décidons d’avancer la réunion de l’encadrement, qui devait se tenir l’après midi la faire dans la matinée.

Pour moi je me suis attelé au démontage des supports des bouteilles tampons de la station de gonflage, qui étaient fixées au mur par 4 tirefonds, très résistants au démontage et mal placés entre les cornières des étagères, bref un travail titanesque!..

encadrement station gonflage copy

Pour ce premier samedi de novembre, après une fin de semaine plutôt pluvieuse et venteuse, malgré les prévisions météo annoncées pour ce samedi, surprise à mon arrivée à Callelongue le vent était tombé et le soleil brillait.

D’où les morses embarqués sur notre "Suscle II" partent pour une plongée sur l’Impérial du milieu. Arrivée sur le site après s’être amarré à une des bouées d'ancrage.

Je me met à l’eau en compagnie de Guy et Jean-Pierre, armé respectivement d’un appareil photo et l’autre d’une caméra avec laquelle il filmera pendant toute la plongée sans arrêter sa caméra!..

IMG 6682 IMG 6657 IMG 6665

Nous voici dans une eau à 19°, avec un courant d’ouest bien établi et une eau bien chargée de particules.

Nous avons donc fait le tour de l’îlot, atteint une profondeur maximum de 28,7 m et une durée de 40 mn pour notre plongée.

 

  DSF1956  DSF1974  DSF1970

 

Nous avons pu y croiser de nombreux : sars, barracudas, dentis, chapons, girelles, daurades et bien d’autres.

Photos: Guy MILANO et JC EUGENE

Après un début de semaine pluvieux et venteux, jusqu’au jeudi après midi.

En ce dernier samedi d’octobre (jour du changement d’heure). Me voici embarqué par une mer belle et un soleil éclatant, d’où une belle plongée s’annoncée.

En compagnie de Marc mon fidèle binôme, en partance sur notre "Suscle II" pour une plongée sur le site de la "boulégeade", (lieu approprié pour les baptêmes et l’école des niveaux 1) ayant un baptême à faire et un niveau 1.

IMG 6556 copy IMG 6564 IMG 6594

IMG 6596 IMG 6610 IMG 6617

Dans une eau à 19° et une visibilité moyenne, (pas pour moi car mon nouveau masque m’a encore fait de la buée en permanence, malgré les plusieurs nettoyages et brulages du silicone sur le verre), bref après 58 mn et une profondeur de 18 m, nous avons pu y croiser et photographier de nombreuses espèces de poissons, en particulier des corbs de belle taille.

IMG 6630 IMG 6631 IMG 6629

Suite à une bronchite d’un mois, aujourd’hui 19 octobre 2019 me voici embarqué sur notre "Suscle II" pour une plongée de reprise.

Img 6455 Img 6548 Img 6537

Par un temps de pluie, un vent d’est établi, une bonne houle de surface, une température extérieure de 20°: dix courageux Morses du bout du monde étaient embarqués pour une plongée sur le site de la "boulégeade", un des rares lieux à l’abri du mauvais temps qui régnait.

Arrivée sur les lieux avec de nombreuses embarcations de plongeurs, après la mise à l’eau de l’ancre, Marc et moi descendons les premiers pour voir si celle-ci est bien accrochée.

De là nous voici partis pour la pointe coté calanque de "fontange", dans une eau à une température moyenne de 18°, une visibilité plus ou moins bonne, pour moi car mon nouveau masque m’a fait de la buée en permanence, car le silicone qui y restait encore n'étais pas assez brulé Je ferais ça dés mon retour.

Img 6464 Img 6476 Img 6474

Suite à 58 minutes de plongée et une profondeur maximum de 16,8 mètres précisément, nous avons croisé et photographié: Mérous, Mostelles, Sars, Muges, Saupes, Labres de plusieurs sortes, etc..

Img 6508 Img 6520 Img 6511

Le retour au club fut plus calme qu’à l’aller, le vent ayant faibli et nous portait.

 Img 6543 copy Img 6544 Img 6545

Pour une reprise, ce fut une bonne reprise.    

Ce samedi 5 octobre c'est la 16 édition de l'opération « Des espèces qui comptent » dans le parc des Calanques. L'objet de cette opération de science participative, organisée par le Codep 13 de la Fédération française d’études et de sports sous-marins, dans plusieurs zones du Parc à Marseille, est de compter les mérous, corbs et grandes nacres du parc national des Calanques. 7 plongeurs du club se mobilisent pour compter ces espèces protégées et emblématiques de la mer Méditerranée.

merou2 mérou 

                 merou1  

Luc Talassinos et Sylvie Riollet, se présentent à la base nautique du Roucas Blanc à 8 heures pour prendre toutes les informations de la procédure. Pendant ce temps, Didier Edmond, Nelson Larrieu, Bruno Novial, Anne Lachase et moi-même préparons le Barracuda.

Luc et Sylvie nous rejoignent vers 9h 30, munis de plaquettes, tee-shirts, c'est parti pour ratisser le site de la grotte à Corail et le Liban, sites qui nous sont attribués.

Le temps est maussade mais l'ambiance est au beau fixe.

Pour être sür de bien quadriller ce vaste site, on va faire deux équipes, une sur le site de la grotte à Corail et l'autre sur le Liban.

Sylvie, Didier, Nelson et Bruno nous larguent (Anne, Luc et moi) sur la Grotte à Corail, puis vont se mouiller sur la bouée du Liban.

L''immersion la Grotte à Corail va se faire au milieu d'un champ de méduses, autant vous dire que tous les trois on ne va pas traîner. Lorsqu'on touche le fond on tombe sur un joli poulpe surpris de nous voir. Nous rentrons dans la grotte tapissée de corail, une vraie merveille, et là un joli mérou de 80 cm se pavane. Luc note sur sa tablette tous les critères demandés, nombre de l'espèce vue, grosseur, temps d'immersion, profondeur, couleur de la robe, sens du déplacement.

En sortant de la grotte, nous admirons un champ d'anémones blanches.

Nous commençons le comptage suivant les règles imposées, en ligne à différentes profondeurs mais avec toujours un visuel plongeur. Luc au plus profond 3O/25 m, moi dans les 25/20 m, Anne dans les 20/15 m.

Le festival mérous va se poursuivre, nous observons 6 mérous au total, pas de Corbs, pas de grande Nacre, mais des Dentis , des Dorades Royales, et un paysage sous-marin très joli.

Enthousiastes, nous palmons jusqu'à la bouée du Liban pour rejoindre le bateau et l'autre équipe qui lorsque nous arrivons fait ses paliers sous le bateau. Cela s'appelle de la coordination!

Ils ont eu moins de chance que nous, choux blanc pour « les espèces qui comptent », en revanche, murène en plein eau, énorme congre... , bref très heureux de leur plongée.

Le retour est assez houleux, la mer s'est creusée.

Arrivée au port en même temps que le Suscle.

Après avoir déchargé le matos et remonté le bateau, nous finissons sur la terrasse du club pour un repas convivial avec nos autres copains plongeurs où là les langues se délient en faisant revivre nos plongées respectives avec des yeux qui pétillent de joie.

Petites annonces MSLC